samedi 7 janvier 2012

Chez Asphodèle, les mots en M (11), Mélancolie et Moulin



LES PLUMES DE L’ANNÉE 13 – la lettre M


Tous les textes ici
  
Mélancolie se souvient...



C’est le matin du premier vendredi de ce mois de janvier 2012, Mélancolie doit assister au mariage de son petit-fils.

Il porte un drôle de prénom Moulin, prénom dû à une facétie de son père, le fils unique de Mélancolie. Celui-ci était un voyageur impénitent et avait visité de nombreux mausolées. D’ailleurs, Moulin avait été conçu lors du voyage de ses parents au Taj Mahal.

Elle se souvient encore avec tendresse de ce minuscule petit être sur l’échographie que son fils et sa compagne lui avaient brandie sous le nez pour lui annoncer la bonne nouvelle, en ce 1er juillet 1982.
Elle était en train de faire de la marmelade d’abricots et avait failli se brûler, l’immense bassine prête à s’évanouir elle aussi.
Elle se rappelle l’instant comme si c’était hier. Elle portait une robe d’été mauve, et sur sa tête, un immense mouchoir à carreaux, le tout en parfait mimétisme avec le portrait en pied de sa grand-mère maternelle qui trônait dans l’entrée de la maison de famille.
Elle se régalait de faire moult petits pots miniatures de marmelade pour toute la maisonnée.

Ils n’avaient pris aucun méandre pour lui annoncer cette merveilleuse nouvelle. Pas de murmures, mais une explosion de joie.

Ce soir là, pour célébrer l’événement, ils allèrent tous au Casino et jouèrent leur martingale préférée à la roulette.
Il y eut un mélange de gains et de pertes dans la petite troupe et surtout de nombreux fous rires.

-        Misérable, s’écria le futur grand-père, vous nous avez entraînés dans un lieu de perdition. Heureusement, que je n’avais que 10 F en poche.




Résultats de la collecte des mots en M ! -  

Et voici la liste définitive des 17 mots commençant par M qu’il vous faudra placer dans votre texte de samedi matin.

matin – mélancolie – mariage – moulin – mausolée – minuscule – marmelade – mauve – mouchoir – mimétisme – miniature – merveilleux – méandre – murmures  – martingale – mélange – misérable.

6 commentaires:

Ella B. a dit…

Il y aura une suite hein ? :) contente de te relire ici ! :-) Le prénom de mon fils commence par un M, comme un emblème , mais c'est pas moulin ! :-) j'aurais pu être aussi stupide que ses parents en l'appelant William (vu que son nom de famille est le même qu'un célèbre cassoulet en boite) mais faut penser à l'enfant quand même !:-) quand je constate que Marion cotillard et Guillaume canet ont appelé leur fils Marcel, jamel a un fils : léon debbouze.. Bon, ben chacun fait ce qu'il veut non ? ;-))

patriarch a dit…

Ah les anciens, toujours le mot pour rire... On ne les lui avait pas sorti par force de sa poche....

belle suite......

elcanardo a dit…

Jolie prestation écrite qui nous invite au souvenir de cette petite famille ! Comme ces petits pots de marmelade, tes mots sont excellents !

Coincoins à la roulette !

ceriat a dit…

Hum, y aurait-il un petit pot de marmelade pour moi ? ;-) ton texte émerveille ma gourmandise. :D J'entends déjà les commentaires, je parle là de gourmandise intellectuelle, non mais ! ;-)

Valentyne a dit…

Une naissance et un mariage : le plein d'émotion :-)

Célestine a dit…

De tendres souvenirs,joliment exprimés.