vendredi 6 décembre 2013

Les vases communicants - décembre 2013 (26) : François Morey

Dans le cadre des vases communicants de décembre 2013

Ne pas écrire pour, mais écrire chez l’autre...

L’aventure du 1er vendredi du mois de décembre est ici.

J’ai le plaisir de recevoir François Morey, que vous pouvez suivre ici

Un échange de photos, un choix, un incipit et des mots qui ont jailli, que je suis très heureuse d’accueillir.


Mais place aux mots de François Morey



Photo © Danielle Masson 22 septembre 2013


Évidemment, l’objet est beau
Destin bancal, suivre le fil à cloche-pied, du bois d’ipé au carrelage de l’arrière-cour, il faut franchir le portail peint. Évidemment l’objet est beau mais c’est quand même une barrière, une clôture, une frontière. Dehors le seau est vidé, dedans il est presque plein. Alors surgit la voix du fou chantant :
Ah qu'il est beau le débit de lait
Ah qu'il est laid le débit de l'eau
Débit de lait si beau débit de l'eau si laid
S'il est un débit beau c'est bien le beau débit de lait

François Le Niçois



« Évidemment, l’objet est beau » est l’incipit de :
Cravates [Texte imprimé] / Marc Solal ; préf. de Sophie Fontanel. - Paris : Assouline, 2003 (impr. en Italie). - 9-[71] p. : nombreuses ill. en coul., jaquette ill. en coul. ; 23 cm.
ISBN 2-84323-436-0 (br.) : 16 EUR. -





Grand merci à lui.
Merci également à Brigitte Célérier dont il faut saluer la somme de travail tout au long du mois pour rassembler tous les liens et allez lire ses impressions de lecture… un petit bijou chaque mois.


Et que sont les VASES COMMUNICANTS ?
Emprunté à Pierre Ménard, car pourquoi dire mal ce qui a été si bien dit :

« François Bon Tiers Livre et Jérôme Denis Scriptopolis sont à l’initiative d’un projet de vases communicants (au départ cela s’appelait le Grand dérangement, pas peu fier d’avoir trouvé ce titre de vases communicants) : Le premier vendredi du mois, chacun écrit sur le blog d’un autre, à charge à chacun de préparer les mariages, les échanges, les invitations. Circulation horizontale pour produire des liens autrement… Ne pas écrire pour, mais écrire chez l’autre.
Beau programme qui a démarré le 3 juillet 2009 entre les deux sites, ainsi qu’entre Fenêtres / open space d’Anne Savelli et Liminaire. 

Si vous êtes tentés par l’aventure, faîtes le savoir sur le mur du groupe Facebook des vases communicants



1 commentaire:

brigitte celerier a dit…

Danielle il y a un problème - François Morey n'a pas reçu votre billet
l'ai noté dans la recension en espérant très fort que tout va bien pour vous, qu'une solution va être trouvée (et je corrigerai)