jeudi 6 octobre 2011

Désir d'histoires (11), L'amoureux transi et la peintre



Sur une idée d’Olivia,


Des mots, une histoire 42

Une nouvelle récolte de mots ! Cliquez ici pour les explications…



Les textes de la semaine ici


 

 

Liste des mots

L’édition 42 de Des mots, une histoire a pour mots imposés :
Dégustation – cousin – coussin – homonyme – accordéon - zinzolin – retour – partance – respirer – irradier – déracinement – fauve – voyage – partisan – ankylosé – araignée – vivre – résolution – forme – éclat – toile


L’amoureux transi et la peintre.


Jeudi 6 octobre 2011,

Noémie,

J’ai mis du temps à vous répondre.
Votre dernier courrier date du samedi 6 août 2011.
Vous aviez bien choisi la date, celle de mon anniversaire.

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles, pensez-vous encore…
Cela doit être cela…

Un vrai petit bonheur en recevant ce carton d’invitation, malgré mon silence qui s’éternisait. Me l’auriez-vous pardonné ?

Venir découvrir une jeune peintre avec, pendant le vernissage ce prochain vendredi, la dégustation des vins de la propriété qui abrite dans sa cave cette exposition.

Mais bizarre ce post-scriptum : apporter son cousin.
Mon cousin doit venir ? Mais, cela doit être une faute de frappe.
C’est un coussin que je dois apporter.

Bizarrerie de la langue française.
Car si c’’est bien un cousin que je dois apporter, façon de parler, cela ne va pas être facile. À la rigueur, il pourrait m’accompagner ou moi, l’amener mais vous l’apporter … à moins que cela soit sur un plateau !!!
Donc, est-ce le fils de mon oncle ou de ma tante ou son homonyme homographe, cet insecte diptère proche du moustique, d’après mon dictionnaire préféré.

J’y pense, s’il y vernissage, vin d’honneur, voulez-vous que j’apporte mon accordéon ?
Excusez-moi, je plaisantais. (Phrase inutile, que je devrais supprimer)

D’après la note que vous m’avez jointe sur cette jeune artiste, le déracinement est présent dans un certain nombre de toiles : ces arbres foudroyés, ces paysages dévastés, ces visages tourmentés.
Peut-être est-ce dû à ses origines étrangères ? Mais je ne vais pas me lancer dans de la psychologie de bazar.

Je ne vous remercierais jamais assez. Cette invitation m’a surpris et ravi.
Merci également de m’avoir envoyé ce lien vers son site.
Je remarque que dans nombre de ses tableaux, le zinzolin est très présent. La couleur fauve tient une place importante aussi dans ses toiles. Quel éclat ! Tout semble rayonner.
Comme un retour de flammes.

N’y voyez pas une allusion à notre relation cahin-caha ces derniers temps.

C’est vrai que j’étais en partance vers des terres étrangères à un certain moment.
Mais rassurez-vous, pas dans un de ces pays où l’on déguste des araignées. Je veux rester présent à la civilisation.

J’avais envie d’aller respirer ailleurs, de partir en voyage, de me refaire une santé.
Je voulais vivre de nouveau normalement sans ressentir les séquelles de ma dernière chute qui irradient encore ma colonne vertébrale ankylosée.
Je ne tiens pas encore vraiment la forme.

Je suis partisan d’essayer d’oublier.
C’était la dernière résolution que je voulais prendre avant de partir loin, très loin.

Mais, je ne suis pas parti.
Pour preuve, j’ai reçu votre invitation et je vous rejoindrez, demain lundi, où vous voulez, à l’heure que vous aurez choisie.

Juste moi, Alan
Votre amoureux transi


Épisodes précédents de l’histoire de Noémie :


Chapitre 1
Chapitre 2
Chapitre 3
Chapitre 4
Chapitre 5
Chapitre 6
Chapitre 7


  

12 commentaires:

claudialucia a dit…

J'aime ce style épistolaire réussi! Que va-t-il se passer lors de cette rencontre? Du coup j'ai relu tous tes autres écrits sur Alan et Noémie. Mais j'aimerais en savoir plus sur cet Alan???

Olivia a dit…

Quelle lettre ! Elle part, elle revient, ele divague mais n'oublie pas le but initial.

mariessourire a dit…

comme je te retrouve là !
tu as quelque chose de changé, peut-être de la maturité dans ton écriture
et tes mots posés là se révèlent magnifiques...
une touche d'humour, de l'émotion,...
je ne peux que dire : bravo !!
je suis venue jouer dans la cour des grands, et j'ai pris une belle leçon d'écriture...
merci encore !

belle belle journée à toi !
mille bisous
sourire

Pierrot Bâton a dit…

Allons bon ! Me voilà obligée de lire le début de leur histoire! J' ai beaucoup aimé (entre autre) le commentaire sur cousin/coussin...

covix a dit…

Bonjour,
Un bel échange épistolaire, l'idée est sympa...
Bonen soirée
@mitié

ceriat a dit…

Chouette invitation, j'aimerais en être. ;-) La lettre donne envie de mieux connaître vos personnages. Aurons-nous la chance d'en savoir plus sur eux la prochaine fois ? :-)

Gwenaelle a dit…

Tiens, pour une fois, la date n'est pas un 32! ;-) On se demande où tout cela va mener le lecteur aventureux...

Valentyne a dit…

Charmant cet amoureux transi même s il met trop de temps à répondre aux lettres :-) on lui pardonne

32 Octobre a dit…

merci de vos petits mots... Alan réfléchit beaucoup... trop certainement... @ suivre

Aymeline a dit…

bon tu es prête pour participer aux plumes épistolaires :)
J'ai sourit en imaginant une soirée où il faudrait apporter son cousin ;)

Jean-Charles a dit…

Je en sais si j'arriverais à m'asseoir sur mon cousin mais je en ne suis pas partisan d'essayer... prête pour les lettres semble-t-il ! :D

Amélie a dit…

Zut alors. Il va absolument falloir que je trouve le temps de lire le début de cette histoire !!! (pas prête d'aller me coucher, moi !) :) Mais ici, c'est un vrai plaisir ;)