vendredi 30 septembre 2011

Désir d'histoires (10), passion or not passion



Sur une idée d’Olivia,





Des mots, une histoire 41
Une nouvelle récolte de mots ! Cliquez ici pour les explications…

Les autres textes à découvrir ici







Maintenant que Monsieur Non[i] est retraité, il va pouvoir assouvir ses passions. Il a envie de tant de nouvelles découvertes. Assouvir enfin sa passion autour des astres, s’acheter un énorme télescope et surtout réaliser son vœu le plus cher, devenir parachutiste le temps d’un saut ou de plusieurs si son cœur résiste et son porte-monnaie.

Vaincre son appréhension et voler…
S’il veut réaliser ce souhait de s’envoler un jour, peut-être devra-t-il emporter avec lui, un flacon de rhum pour se donner du courage.
Son humeur sera plus joyeuse et disparaîtra, par exemple, l’appréhension d’éternuer juste au moment de se jeter dans le vide ou de voir le sol tout flou, se rapprocher de plus en plus ou encore d’atterrir dans un champ de maïs au lieu de l’endroit prévu ou même de subir un traumatisme à l’atterrissage.

Parfois, ses élèves de maternelle, dans son dos, l’appelait, en riant, Dumbo, l’éléphant volant. C’est vrai qu’il avait quelques kilos en trop mais dans les airs, il deviendrait léger, léger…

Léger comme cette breloque accrochée à sa montre. Il y tenait à cette pacotille. C’était un adorable Oui-oui en métal doré que Léa[ii], sa petite-fille lui avait offert à son dernier anniversaire. Cela avait plus de prix que n’importe quelle fragrance d’un grand parfumeur aux effluves boisées et printanières incitant à tomber amoureux.

Un temps, il repensa à ce moment privilégié où il l’avait étreint très fort.

Son prénom avait été écrit à l’encre violette pâle sur le paquet cadeau qu’elle lui avait remis.
Il avait gardé précieusement le papier l’enveloppant.
Elle l’avait crée elle-même : une grande feuille de papier blanc sur laquelle elle avait dessiné carottes, radis, navets, haricots verts et un immense arrosoir, le tout symbolisant pour elle le fameux potager du jardin de l’Anagramme que son oncle Corentin[iii] entretenait avec amour malgré les expéditions du fameux bouquin Trèfle qui y piquait sa pitance et picorait avec entrain.
Il y avait même des abeilles, une ruche et un pot de miel esquissés dans un coin du papier.
Il avait ri à ce mot écrit tout en bas avec la date, comme une signature : Java.
En riant, Léa lui avait expliqué que c’était son nom d’artiste.

Désolée, ce texte n’a pas respecté la consigne de n’utiliser que 41 mots.
Impossible pour moi, car caser 22 mots, pardon 23 (suite à la remarque judicieuse d'Asphodèle... je ne sais même plus compter) dans un texte avec queue et tête.
N’est pas oulipien qui veut !





Liste des mots

Les mots imposés pour l’édition 41 de Des mots, une histoire sont : parachutiste – flacon – humeur – éléphant – breloque – temps – encre – saut – champ – potager – miel – éternuer – traumatisme – fragrance – flou – 41 mots – piquer – amoureux – effluves – rire – étreindre – astre – java




[i] Dont vous pouvez lire une de ses précédentes aventures ici, chez http://www.oliviabillington.com/ en date du 17 juin 2011, en commentaires. C’était du temps où…
[ii] Dont vous pouvez lire une de ses précédentes aventures ici, chez http://www.oliviabillington.com/ en date du 1 juillet 2011, en commentaires…
[iii] Dont vous pouvez lire une de ses précédentes aventures ici, chez Asphodèle et ses Plumes de l’été (lettre B) 

9 commentaires:

Asphodèle a dit…

J'en ai compté 23 de mots mais je n'ai pas vérifié s'il en manquait un dans ton texte ou si je m'étais trompée dans mes comptes... Oulipien ou pas, tu nous livres encore quelque chose avec "tête et queue" !^^

Valentyne a dit…

Extra cette petite fille qui s'invente un nom de plume

Aymeline a dit…

ce texte est adorable :)

Soène a dit…

C'est mon texte préféré de la semaine !
Tu crois que ce n'est pas trop prétentieux de ma part, de porter un jugement ? lol !

Trop mignons, Monsieur Non et Java...
Sur ton texte, 32 Octobre, je ferme pour ce soir, en espérant que j'en ferai un beau rêve.
Bises de Lyon

32 Octobre a dit…

merci de vos passages et petits mots

Léa rime avec Java et j'attends avec impatience les mots de la semaine prochaine...

Pierrot Bâton a dit…

J' aime bien ton grand-père "instruisou" retraité futur para !

claudialucia a dit…

Et moi j'aime bien ton grand père qui aime tant les cadeaux de sa petite fille.

ceriat a dit…

Un petit texte tout léger qui m'a fait rêver, merci. :-)

Amélie a dit…

Beaucoup de poésie dans ce texte-ci... Le grand-père Non et sa petite-fille Léa sont très touchants... Merci