lundi 19 septembre 2011

Une photo, quelques mots (8), La statue brisée


19 septembre 2011


Grâce à Leiloona et à sa proposition



Une nouvelle photo pour cette semaine : 

@Kot 

Incroyable !
Qui a brisé ma Camille ? Qui a cassé mon œuvre ?
Dix ans de ma vie ! Et encore je l’ai porté plus que cela
D’abord dans ma tête… sur mes carnets de croquis…
Dans la terre que j’ai travaillée, travaillée pour retrouver le visage de Camille
Ma Camille trop tôt disparue !

Impensable !
Qui a brisé ma Camille ? Qui a brisé mon chef d’œuvre ?
L’argent n’achète pas tout.
Surtout pas le droit de détruire mon travail.
Personne ne me l’avait dit.
Je vous avais fait confiance, cher mécène.

Abominable !
Qui a brisé ma Camille ? Qui lui a altéré ma création ?
Si cette photo n’était pas parvenue jusqu'’à moi
Jamais je n’aurais su
Vous vous en êtes bien tous gardé
Vous craigniez ma réaction…

Inacceptable !
Qui a brisé ma Camille ? Qui a torpillé mon ouvrage ?
Vous êtes fier de vous ?
Vous avez tué ma Camille une nouvelle fois.
Vous voulez ma mort ?
Comment est-ce possible ?

Épouvantable !
Ces traces sur le menton, pourquoi ?
Qu’avez-vous voulu provoquer ?
Tout s’écroule.
Votre but, avouez...
Rendez-moi Camille !



13 commentaires:

Jean-Charles a dit…

Quelle colère ! Mais c'est vrai qui l'a cassée cette Camille ?

Olivia a dit…

Une bonne idée, je n'y aurais jamais pensé ! Bravo !

patriarch a dit…

je jure que je n'y suis pour rien...... Sourires.... Bises

Marine Rose a dit…

Pauvre Camille... ;)

Mathylde a dit…

J'aime beaucoup ton texte que je trouve agréable à lire et surprenant! Un hommage à Camille Claudel ? ;)

Gwenaelle a dit…

Encore une manière très différente de traiter cette photo. J'aime bien la forme de ton texte et cette question lancinante.

32 Octobre a dit…

Merci de vos petits mots...
C'est vrai que j'ai une grande admiration pour Camille Claudel...
et j'aimerais bien savoir l'histoire véritable de cette statue

Julie Mallauran a dit…

Alors là... J'avais commencé à écrire une phrase dans laquelle je n'arrivais pas à mettre les mots qu'il fallait. Alors pour faire court, j'adore ! On se croirait dans l'esprit torturé d'un artiste un peu fou... J'adore...

leiloona a dit…

J'aime beaucoup la forme de ton texte, cela donne une autre dynamique, et avec les questions récurrentes, c'est pas mal rendu ! :))

Valentyne a dit…

Le désespoir de l'artiste est très bien rendu

ceriat a dit…

Ce n'est pas moi qui ai brisé Camille !
Beau texte qui fait revivre Camille. :-)

Asphodèle a dit…

J'ai revu Camille Claudel hier soir sur Arte et là j'ai eu l'impression d'y être encore ? Un cri déchirant qu'aurait pu pousser Rodin mais surtout le père de Camille ... Bravo à toi !

Miss So a dit…

Bravo ! Mais pourquoi Camille ??
Miss So